Références/Par réalisations/Sémiotique
Château Canadel

Château Canadel

Château Canadel, un nouveau joyau de l’AOC Bandol : création « de toutes pièces » d’une identité visuelle
 

Le nouveau propriétaire du Château Canadel, en Bandol, nous a confié la mission de créer son étiquette puis son site web. Les raisins de cette propriété entraient, jusqu’alors,  dans l’assemblage des vins d’une maison prestigieuse ; il fallait donc créer intégralement l’identité visuelle. Nous avons donc examiné, avec le propriétaire, le contenu identitaire de ce domaine.
 

L'analyse sémiotique : apport et pratique


La sémiotique a permis de constater que ce domaine puise son identité dans l’opposition nature-culture, très connue en anthropologie et très présente, par exemple, dans l’univers publicitaire des parfums. Plus exactement, le Château Canadel situe son identité en « non-nature », c'est-à-dire dans une nature qui a été aménagée et maîtrisée par l’homme : le nom « Canadel » provient de petits canaux, ou « canadels », qui drainent l’eau d’une source ; le terroir du domaine, en pentes fortes, est entièrement aménagé en terrasses ou « restanques ».

Le propriétaire avait lui-même des souhaits dont il fallait tenir compte : un design chic et minimaliste, une typographie très personnalisée.

Nous l’avons interrogé sur le style de vin qu’il souhaitait produire. Il s’agira d’un vin rouge presque totalement composé de mourvèdre, un vin qui « assumera » ce cépage particulier et son terroir exceptionnel : le vin sera concentré, il réclamera un vieillissement en bouteille et ne sera pas forcément destiné à plaire à tous, affirmant sa personnalité, ses tanins très structurés, ses arômes animaux…

 

De l'analyse sémiotique à la traduction visuelle...


Nous disposions donc, à présent, des éléments du « brief » : il s’agissait de traduire, par un minimum d’éléments, une nature puissante maîtrisée par l’homme mais toutefois inachevée et indomptée, laissant encore se manifester sa spontanéité et ses aspérités.

Pour passer aux éléments figuratifs de la traduction en images, nous avons réalisé des photographies du domaine. Il était difficile de représenter les bâtiments, qui consistent en un véritable hameau qu’aucun point de vue ne peut embrasser. Nous avons donc choisi de réduire les éléments retenus à un bâtiment très caractéristique, au fronton en « ailes d’ange », et aux murets entrecroisés des terrasses qui sillonnent la colline à la manière de l’écoulement maîtrisé des canaux.

La typographie du nom « Château Canadel » a été créée de toutes pièces pour exprimer la puissance débordante (noter la jambe du A trop longue), l’inachevé (absence de certains empattements), la force alliée à un raffinement (pleins et déliés très contrastés, empattements)… le tout exprimant une nature et une culture aux prises l’une de l’autre dans un rapport de confrontation qui permet la coexistence de la puissance et de l’élégance.

  • Château Canadel
  • Château Canadel
Retour